Le projet de l’association repose sur :

Une philosophie, une déontologie

-  Permettre à chaque individu de rester sujet et maître de ses choix de vie, afin de préserver sa dignité et le maintien de ses relations affectives, d’éviter l’isolement et la solitude ;

-  Permettre à chaque individu de rester intégré dans la ville, dans le quartier, dans la famille, en tenant compte de ses possibilités ;

-  Utiliser les aides techniques comme des outils d’accompagnement et non des techniques d’enfermement : des services au service des personnes.

-   Respecter la personne, ses droits fondamentaux, ses biens, son espace de vie privée, son intimité, sa culture et son choix de vie ;

- Protéger la personne, par une veille constante, attentive à la prévention des situations pouvant mettre en danger les personnes, physiquement ou psychologiquement (action de prévention de la maltraitance),

-  Faciliter le questionnement et la réflexion collective, en groupe, commission…

Cette approche permet d’adapter des réponses apportées aux situations individuelles  en facilitant la circulation et le partage des informations, en favorisant la mutualisation d’outils de travail

-  Valoriser la place des aidants

Une organisation professionnelle adaptée

Elle repose depuis la création de l’association, sur des idées forces, des compétences humaines et professionnelles. L’association dispose d’une organisation, de moyens et méthodes de travail pour :

-  Accueillir, écouter les personnes, évaluer les situations individuelles, orienter,

-  Coordonner des pratiques, des fonctionnements,

-  Travailler en équipe, entre professionnels, avec les familles et les entourages,

-  Contribuer à une réflexion sur les multiples aspects du vieillissement, d’une politique prenant en compte les formes de vie nouvelles dans les domiciles.

-  Permettre aux dispositifs (CLIC –MAIA) qu’elle porte de remplir leurs missions spécifiques dans le respect de leur fonctionnement.

L’organisation en SPASAD : la création dans les années 90 d'un service polyvalent d'aide et de soins à domicile (SPASAD) au sein d'Ages et Vie a permis de préserver et d'enrichir le fonctionnement des services

Cette approche globale facilite aussi la circulation et le partage des informations dans le respect des obligations de secret et de discrétion professionnel qui nous incombe.

Une démarche qualité

Les objectifs d’une démarche Qualité sont clairement identifiés :

-  La pérennité de l’association,

-  La transmission des valeurs et du savoir-faire qui ont présidé à la naissance de l’association,

-  La satisfaction des usagers (personnes aidées, entourages), des organismes tutélaires et financeurs,

-  La satisfaction, la responsabilité et la motivation du personnel, dont la participation à la démarche qualité est une condition du succès,

-  Le maintien de l’image de marque d’Ages et Vie, qui entend demeurer une association pilote dans son secteur,

L’adaptation des coûts et la rigueur administrative et financière qui doivent être un souci permanent dans les tâches professionnelles.